La vision pastorale de la paroisse consiste à passer d’une pastorale de guichet à une pastorale de la proposition, c’est-à-dire d’une pastorale ou l’on répond oui et très rarement non à toutes les demandes, à une pastorale ou l’on propose Dieu d’abord, avant de répondre aux demandes. Notre vision porte donc le souci de mettre l’annonce de l’Évangile au cœur de la vie paroissiale, donc dans l’ordinaire de la vie de la paroisse.
• Pour l’ensemble des demandes sacramentelles, pour l’instant essentiellement les demandes de baptêmes pour les petits enfants, et de mariage, c’est la mise en place et le développement du parcours « Venez et Voyez » et de ses conséquences, c’est-à-dire le développent d’autres propositions complémentaires.
• Pour les jeunes, c’est la transformation de l’aumônerie. Nous proposons chaque semaine à la maison St Pierre, un lieu et un temps où les jeunes de CM1 à la terminale peuvent venir, se rencontrer, vivre et grandir en chrétien.
• Pour le catéchisme, c’est la mise en place d’autres outils que la catéchèse traditionnelle pour assurer une véritable transmission. Nous en dénombrons 4 en tout :
o La catéchèse traditionnelle,
o l’aumônerie,
o une fois par mois dans chacun des 5 relais une heure avant la messe, un temps animé par le prêtre qui célèbrera, pour tous les jeunes du catéchisme avec participation à la messe qui suivra pour ceux qui le veulent,
o la mise en œuvre d’une pastorale des servants d’autels et des servantes de l’assemblée qui dépasse le seul service liturgique en proposant un temps catéchétique à partir de l’aspect liturgique.
• Pour les adultes demandant des sacrements, c’est la mise en place des conditions d’un accueil et d’une insertion dans la communauté chrétienne en plus du parcours catéchuménal, le tout favorisant l’enracinement des néophytes et des recommençants dans la vie de l’Église.
• Pour l’ensemble des paroissiens, c’est une attention particulière apportée à la proposition de mise en route ou de soutien des fraternités, à leur développement et l’approfondissement de leur vécu.
• Pour tous, c’est un soin apporté à la liturgie pour qu’elle devienne signifiante de ce qu’elle nous fait vivre.
Il y a donc un déplacement de l’action pastorale dans son ensemble, qui provoque une dimension missionnaire tout en rassemblant dans une action commune des communautés de relais jusque-là « éparpillées ».